Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 avril 2006

Strophes pour se souvenir

Strophes pour se souvenir, 1956, Louis Aragon.

Paru dans le Roman Inachevé, sorte d'autobiographie poétique : ouvrage qui connaît un vif succès.

1 ) La forme du texte :

7 quintils, 2 rimes dans chaque strophe mais présence continue dans le texte de la rine - an {ã} (évoque Manouchian ?). Les vers sont libres mais d'une apparente régularité : forme assez classique et accessible malgré l'absence de ponctuation ; on est loin de l'hermétisme surréaliste. La structure du texte se dessine clairement : strophe 1 : le souvenir ; strophe 2 ; l'affiche et son rôle ; strophe 3 : le poète s'oppose à l'Affiche. Dernière strophe : un sacrifice qui change le monde.

2 ) Rappel du contexte historique et référentiel :

le point de départ, c'est l'Affiche rouge parue sur les murs de Paris puis des autres villes le 21 février 1944 tirées à 150 000 exemplaires qui font état de l'éxécution de 23 FTP à Suresnes au Mont-Valérien. Les Nazis veulent montrer que la Résistance qui s'organise et qui pose des problèmes face aux forces de repression n'est que du banditisme. La couleur rouge agressive et effrayante insiste sur l'aspect criminel des FTP éxécutés. Les photos des FTP arrêtés avec leurs noms, nationalités et activités veulent convaincre de l'identité subversive des criminels parce qu'ils ne sont pas Français. Le texte et le slogan de propagande ont un aspect démonstratif avec l'exclamation et l'interrogation. Les photos en bas sont violentes et veulent prouver qu'ils sont terroristes.

3 ) Les énonciations dans le poème : il y a trois énonciations.
vers 1 à 18 : le poète s'adresse aux résistants ( "nos villes" -> "vous"). Quand ? en 1956, c'est l'appel au souvenir.
vers 19 à 30 : le résistant s'adresse à Mélinée : reprise d'une lettre de Manouchian avant son éxécution.
vers 31 à la fin : le poète n'est plus présent : récit à la 3ème pers du pluriel : le recul de l'auteur et la conclusion.

4 ) Quels éléments de l'Affiche rouge sont repris dans ce texte ?
vers 6 : "vos portraits" : ce sont les photos de l'Affiche présentées sous un jour négatif : "noirs", "hirsutes", "menaçants" : chercher à provoquer l'inquiétude. Les photos sont choisies arbitrairement : la violence est l'effet recherché par les propagandistes. "Tâche de sang" : la couleur rouge de l'affiche( le crime, le sang et la Résistance) "vos noms sont difficiles"... les noms sur l'affiche.

5 ) Quelle interprétation en fait le poète ?

Le poète dénonce la volonté d'effrayer des nazis : ils veulent convaincre les passants que la Résistance n'est que du terrorisme et de la criminalité. Il dénonce : - les portraits présentés comme angoissants ; - le poète évoque la couleur rouge : le sang, la présentation criminelle des FTP sanguinaires. 2vocation des noms à consonnances étrangères : les nazis veulent les présenter comme antipathique parce qu'ils sont étrangers mais pour Aragon ils sont indubitablement Français. Pour Aragon, l'Affiche ne sert qu'à effrayer car elle est pauvre en arguments et montre l'aspect primaire de la propagande qui cherche les reflexes de rejets. Aragon exprime clairement son engagement à la cause des Résistants et les présente comme des martyrs.

6 ) Références temporelles et spatiales ?

"onze ans" : Seconde Guerre Mondiale et occupation nazie en France. Le temps passe vite et il ne faut pas oublier: appel au souvenir. "le jour durant" : la lumière, les Français semblent indifférents. "couvre-feu" : obscurité, la solidarité et la reconnaissance sont secrètes. "Fin février" : arrestation et exécution des FTP. "les mornes matins", "vos derniersmoments" et "couleur uniforme du givre" : évoque le mois de février, froid et brumeux, soulignée dans une atmosphère pénible et sombre : morosité et ambiance sinistre.
"les murs de nos villes" : le pluriel souligne que ces nombreuses affiches sont placardées partout en France.

7 ) Comment est présentée l'attitude des Français ?

"les passants", "nul ne semblait", "les gens (...) sans yeux pour vous", "des doigts errants" : Aragon présente une masse anonyme et et indéfinie ("des") qui semble indifférente le jour. "MAIS" au vers 13 souligne l'opposition la nuit : la masse bascule dans la solidarité et se relève : la "peur" (v. 10) disparaît. Inscrire "MORTS POUR LA FRANCE" est un acte de résistance et de soutien. La nuit se tient l'insurrection et montre l'échec de l'Affiche.

8 ) Comment l'auteur s'insurge-t-il contre l'Affiche ?
L'Affiche rouge présente les FTP comme des criminels à abattre car ils sont sanguinaires et terroristes. Aragon, v. 1 & 2 les montre modestes. v. 5 : le courage ; v.6 & 7 : ce sont des combattants pugnaces et ordinaires (héros modestes) ; v.11 : ils sont oubliés et anonymes. Dans la dernière strophe Aragon appelle au souvenir : le devoir de mémoire s'impose.

9 ) Quel est le sens de la lettre ?

Par cette lettre, Aragon donne la parole à Manouchian, au partisan qui va être fusillé : il est humain et non criminel, il fait part de ses émotions et de ses convictions. répétition de "Adieu". Champ lexical du bonheur et de la nature ("bonheur", "plaisir", "heureux" & "lumière", "vent", "un grand soleil d'hiver éclaire") . Il regrette d'être fusillé mais il n'éprouve aucune haine. L'amoour et la paix s'opposent à la haine et la guerre. Cette lettre est la réécriture poétique d'une véritable lettre écrite par Manouchian à sa femme mais elle s'adresse aussi à ceux qui vont survivre. Impératif et temps du futur : il d"livre un message d'avenir et d'espoir "le Bonheur", "la justice" et "nos pas triomphants". C'est en quelque sorte une réponse à l'Affiche : l'accusé se défend en exprimant paix et amour qui s'opposent radicalement à l'agressivité de l'Affiche. A l'aspect criminel s'oppose l'aspect humain.

10 ) Comparaison des deux premières strophes et de la dernière ?

le "vous" devient "ils". la première strophe : appel au souvenir, description et éloge des partisans. A la fin, c'est l'ouverture universelle qui apparaît : valeurs communes de justice, d'amour et de paix. Les hommes se sacrifient pour la paix et la liberté de toute une communauté, c'est un sacrifice qui change le monde. On passe également de l'anonymat des premiers vers "nul ne semblait vous voir" à un nombre précis martelé "vingt et trois"Les FTP soit-disant criminels prennent un visage différent : ils sont patriotes (opposition "étrangers" et "nos frères") ils deviennent Français car ils sont des martyrs et courageux.

11 ) Comment l'auteur justifie-t-il le titre de son poème ?

C'est un thème récurrent de la poésie engagée que d'appeler au devoir de mémoire. "onze ans déjà que cela passe vite" : au moment de l'écriture, le souvenir de la guerre s'efface et également le souvenir de la Résistance. La poème se veut une oeuvre de mémoire. L'Affiche représente à jamais les oubliés de l'Histoire. Aragon les réhabilite. L'importance du temps qui passe (répétition de "onze ans", adverbes "vite" et "déjà", absence de ponctuation) Il faut lutter contre l'oubli et marquer les esprits. La dernière strophe s'assimile à une épitaphe.

Conclusion : Aragon remplit toutes les contraintes du poème engagé et l'adresse au plus grand nombre. Il se détache du surréalisme pour être plus accessible et toucher. Il en revient à une forme plus traditionnelle. Il évoque tous les symboles de la Liberté et du combat pour celle-ci. Combat mené par des hommes généreux et non criminels.

Commentaires

Écrit par : natalyarep11 | jeudi, 28 mai 2009

Vous êtes donc fraîche intéressant! Je n'aime pas supposer Je n'ai lire à travers rien J'aime qui avant. Alors à découvrir autre personne avec une certaine véritables réflexions sur ce sujet sujet. Vraiment Sérieusement .. merci beaucoup pour à partir de cette place. Ce site est une chose qui est nécessaire sur le web , quelqu'un avec un peu d'originalité!

Écrit par : Andre | mercredi, 10 juillet 2013

Wow c'est un super et magnifique site qui aide les élèves à approfondir leurs connaissances!!!
Merci infiniment!

Écrit par : jackkie | lundi, 05 mai 2014

BRAVO ET BONNE CONTINUATION!!!!

Écrit par : jackkie | lundi, 05 mai 2014

Les commentaires sont fermés.